SPORTS

Chris Froome donne le ton de et s'empare du maillot jaune au Tour de France

07/06/2013 10:58 EDT | Updated 09/05/2013 05:12 EDT
CASTRES, France - Le favori Chris Froome s'est emparé du maillot jaune après avoir démontré toute sa puissance à l'occasion de la première étape en montagnes, samedi, en route vers la victoire lors de la huitième étape du Tour de France.

Le Britannique avait terminé au deuxième rang du classement général l'an dernier, derrière son compatriote Bradley Wiggins, mais il semble que ce sera difficile de l'arrêter cette fois-ci — surtout après la performance offerte samedi.

Froome, qui est âgé de 28 ans, a attaqué tôt dans la deuxième ascension de l'étape vers la station de ski Ax 3 Domaines — et personne n'a pu le suivre. Son plus proche poursuivant fut son coéquipier Richie Porte, qui a terminé à 51 secondes.

Le double champion du Tour de France, Alberto Contador, a glissé au classement, tout comme les ex-champions Andy Schleck (2010) et Cadel Evans (2011).

Froome s'est emparé du maillot jaune qui appartenait jusqu'ici au Sud-Africain Daryl Impey, son ex-partenaire d'entraînement.

Contador a accusé 1:45 de retard sur Froome, Schleck s'est retrouvé à 3:34 et Evans, qui est âgé de 36 ans, a bouclé l'étape à 4:13.

L'étape de 195 kilomètres a commencé à Castres, et elle s'est déroulée principalement sur le plat avant d'être complétée par deux cols hors catégorie.

Il y a d'abord eu le Col de Pailhères — une ascension de près de 15 kilomètres qui s'est déroulée sur une pente de huit pour cent —, suivi d'une côte plus courte mais beaucoup plus raide qui a mené les cyclistes au fil d'arrivée à la station de ski Ax 3 Domaines.

Au classement général, Ryder Hesjedal, de Victoria, en C.-B., est désormais 35e à 8:29 de Froome, tandis que son compatriote David Veilleux, de Cap-Rouge, occupe le 138e échelon à 1:09,20. Veilleux, membre de la formation Europcar, a de nouveau travaillé pour son coéquipier Pierre Rolland.

«Mon travail était de le supporter pour bien le placer au kilomètre 130 en prévision des montées. Le parcours devenait sinueux, alors nous étions bien présents près de lui en avant du peloton», a expliqué le cycliste de 25 ans, qui a fini 101e samedi à 29:02 de Froome.

Pour sa part, Svein Tuft, de Langley, en C.-B., occupe le 179e rang au général.

Une autre épreuve montagneuse attend les cyclistes du Tour de France, dimanche. La neuvième étape sera disputée sur 168,5 kilomètres, séparant Saint-Girons de Bagnères-de-Bigorre. Cinq montées importantes sont au programme, dont quatre de catégorie 1.

«Ce sera une étape très difficile, a prévenu Veilleux. Je vais essayer de tenir le coup. On verra comment la course se déroulera, mais peut-être que s'il y a une échappée matinale...»