BUSINESS

L'impasse budgétaire aux États-Unis continue fait reculer la Bourse de Toronto

10/08/2013 08:03 EDT | Updated 12/08/2013 05:12 EST
TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse mardi, l'inquiétude économique associée à l'impasse budgétaire aux États-Unis ayant eu le dessus sur la plupart des secteurs du parquet torontois.

L'indice composé S&P/TSX a échappé 95,84 points pour terminer avec 12 692,41 points, surtout tiré vers le bas par les titres miniers.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,51 cent US à 96,45 cents US après la publication de données sur les mises en chantier au pays, qui ont accéléré le mois dernier.

Le déficit commercial canadien s'est pour sa part accru à 1,3 milliard $ en août, contre 1,2 milliard $ en juillet, une situation attribuable à une hausse des importations supérieure à celle des exportations.

Les grands indices boursiers new-yorkais ont aussi affiché des baisses mardi, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant cédé plus de 100 points pour une deuxième séance consécutive. Elle a reculé mardi de 159,71 points pour clôturer à 14 776,53 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a perdu 20,67 points à 1655,45 points et que l'indice composé du Nasdaq a cédé 75,54 points à 3694,83 points.

La fermeture partielle du gouvernement américain en est maintenant à sa deuxième semaine, les élus ne réussissant toujours pas à s'entendre sur son financement. Les opérateurs boursiers sont de plus en plus inquiets de voir perdurer la situation, aucune des deux parties ne donnant des signes de vouloir s'entendre avant le 17 octobre, date à laquelle le gouvernement atteindra sa limite d'emprunt et commencera à manquer d'argent pour régler ses comptes.

Les républicains exigent des changements à la réforme de l'assurance-maladie du président Barack Obama et des réductions de dépenses en échange de la réouverture du gouvernement et d'une hausse du plafond de la dette. Le président a pour sa part indiqué qu'il n'avait pas l'intention de négocier dans ces deux dossiers.

Le secteur aurifère a connu la pire séance à Toronto, avec une baisse d'environ 2,6 pour cent. Le cours du lingot d'or a glissé de 50 cents US à 1324,60 $ US l'once. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a effacé 52 cents à 18,28 $, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a perdu 58 cents à 25,47 $.

Le secteur des métaux de base a cédé 2,26 pour cent même si le cours du cuivre est resté inchangé à 3,29 $ US la livre à New York. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a perdu 77 cents à 26,56 $, tandis que celui de First Quantum Minerals (TSX:FM) a rendu 39 cents à 17,55 $.

Le groupe de l'énergie a retraité d'un pour cent, tandis que le prix du pétrole brut avançait de 46 cents US à 103,49 $ US le baril à New York. L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) a perdu 77 cents à 35,81 $.

Le secteur des biens de consommation courante est le seul à avoir progressé mardi sur le TSX.

L'action du producteur fromager Saputo (TSX:SAP) a bondi de 2,02 $, soit 4,1 pour cent, à 51,50 $ après que la société montréalaise eut annoncé avoir présenté une offre amicale de 378 millions $ pour racheter Warrnambool Cheese & Butter Factory Company Holdings Limited, une des plus importantes sociétés laitières australiennes.