SPORTS

Le pilote de F1 Jules Bianchi est sorti du coma et a été rapatrié en France

11/19/2014 12:42 EST | Updated 01/19/2015 05:59 EST
NICE, France - Les parents du pilote de Formule Un Jules Bianchi ont indiqué qu'on l'avait sorti du coma artificiel dans lequel les médecins l'avaient plongé et qu'il a été rapatrié du Japon vers un hôpital français.

Bianchi, qui a été impliqué dans un accident lors du Grand Prix du Japon, en octobre dernier, demeure dans un état critique en raison de sérieuses blessures à la tête, ont indiqué ses parents par communiqué.

Le pilote de 25 ans a perdu le contrôle de sa Marussia, qui a embouti une grue qui se trouvait à l'intérieur des limites de la piste pour récupérer un autre véhicule.

«Après une période difficile passée à l'unité des soins intensifs du service neurologique, nous sommes en mesure d'annoncer que Jules a fait un important pas en avant, ont écrit Philippe et Christine Bianchi. Il n'est plus dans le coma artificiel dans lequel les médecins l'avaient plongé, bien qu'il demeure toujours inconscient. Il respire toutefois sans assistance et ses signes vitaux sont stables.»

Il a été transféré de Yokkaichi au servicie de neurochirurgie de l'Hôpital de Nice, où une équipe de trois personnes le prendront en charge.

«Nous sommes heureux que la prochaine étape de la rééducation de Jules puisse se passer près de la maison, où il pourra compter sur l'appui d'un plus grand nombre de membres de sa famille et de ses amis, ont indiqué ses parents. Nous exprimons toute notre gratitude à l'équipe médicale japonaise pour tout ce qu'ils ont fait pour Jules et pour notre famille pendant cette période très difficile pour nous.»

Bianchi, qui a fait partie du programme des jeunes pilotes de Ferrari, était perçu comme l'une des vedettes à venir en F1. Au Grand Prix de Monaco, en mai, il a permis à Marussia d'obtenir le meilleur résultat de son histoire avec une neuvième place.

Le 5 octobre dernier, dans des conditions pluvieuses et sous un mauvais éclairage, la voiture de Bianchi a glissé sur la piste du circuit d'Osaka avant de percuter une grue affairée à retirer la Sauber de l'Allemand Adrian Sutil, sorti de piste au même endroit un tour plus tôt. Le Brésilien Felipe Massa, qui a survécu à un accident qui aurait pu lui être fatal en 2009, a dit de cette course qu'elle a été «la pire de sa vie».

Un groupe de travail de 10 personnes a été formé afin d'étudier cet accident. Il doit présenter ses conclusions le 3 décembre. La FIA a également formé un Comité d'accidents, qui proposera de nouvelles mesures de sécurité.

MORE:cpSports