NEWS
01/31/2012 03:50 EST | Updated 04/01/2012 05:12 EDT

Le monoxyde de carbone aurait fait cinq morts au Yukon

WHITEHORSE - Le monoxyde de carbone serait à l'origine de la mort de cinq personnes dans une maison de Whitehorse, au Yukon.

Le chef du service de prévention des incendies, Clive Sparkes, a expliqué mardi que les pompiers qui sont entrés dans la demeure, dimanche dernier, y avaient relevé un taux de monoxyde de carbone dix fois supérieur à ce qui aurait déclenché un détecteur.

Les enquêteurs examinent le système de chauffage de la maison, qui comprend une chaudière au bois et au mazout, a ajouté Dennis Berry, porte-parole du Fire Marshal Office du Yukon.

Les victimes sont Bradley Rusk, son épouse Valerie, âgés de 45 et 37 ans, et leurs enfants Gabriel et Rebekah, âgés de 13 et 11 ans. Un pensionnaire âgé de 47 ans, Donald McNamee, a aussi été retrouvé sans vie dans la maison.

Tous habitaient la capitale du Yukon depuis les dernières années, bien que les Rusk aient des membres de leur famille en Alberta.

Le sergent Don Rogers, de la Gendarmerie royale du Canada, a indiqué que leur mort n'était pas considérée comme suspecte, bien que l'enquête se poursuive.