NEWS
01/31/2012 07:41 EST | Updated 04/01/2012 05:12 EDT

Véhicules de combat: Nexter prévoit une forte participation canadienne

OTTAWA - Un constructeur français d'équipement de la défense, qui espère vendre des véhicules de combat rapproché à l'armée, a indiqué mardi avoir prévu la participation de compagnies canadiennes pour effectuer une bonne partie du contrat.

Nexter a soumis deux offres le mois dernier pour le programme d'une valeur d'environ 2,2 milliards $, qui avait d'abord été annoncé il y a quelques années par le gouvernement de Stephen Harper.

Le président et chef de la direction de la compagnie, Philippe Burtin, a affirmé qu'environ 1600 emplois seraient créés parmi les entreprises canadiennes si l'offre de Nexter était sélectionnée.

La compagnie propose de construire et d'assembler son VCBI de 30 tonnes à l'usine de Bombardier, à Montréal, et a cité Raytheon Canada pour assurer le soutien de mise en service et de maintenance.

M. Burtin a également déclaré devant une assemblée de fournisseurs possibles, mardi, qu'entre 80 et 90 entreprises canadiennes plus petites pourraient être des sous-contractants dans certaines parties de l'entente.

Le VCBI a déjà été utilisé par l'armée française en Afghanistan, et s'avère une version plus lourde du véhicule blindé léger du Canada, le LAV III.