NEWS
02/05/2012 11:03 EST | Updated 04/06/2012 05:12 EDT

Israël: Baird invoque l'Holocauste pour défendre le recours à l'action militaire

OTTAWA - Le ministre canadien des Affaires étrangères John Baird a invoqué l'Holocauste, dimanche, pour défendre une possible sanction militaire de la part d'Israël contre l'Iran.

Apparaissant à l'émission Question Period, sur les ondes de CTV, le ministre Baird a laissé entendre que l'État hébreu avait tous les droits de se sentir menacé, renvoyant aux propos récemment tenus par le leader religieux de l'Iran, qui a juré de débarrasser le Proche-Orient d'un «cancer».

L'ayatollah Ali Khamenei, dans un discours retransmis à travers l'Iran vendredi, a aussi promis d'aider tout pays ou groupe qui s'opposerait à Israël.

Le ministre Baird a affirmé, depuis Tel-Aviv, qu'il était évident que la population juive et l'État d'Israël prendraient au sérieux ces commentaires. «Adolf Hitler a écrit Mein Kampf plus d'une décennie avant de devenir chancelier de l'Allemagne, et ils considèrent ces affaires-là avec beaucoup de sérieux ici», a-t-il poursuivi.

L'ouvrage rédigé par Hitler jette les bases de l'idéologie nazie, qui a entraîné le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et l'Holocauste.

Les propos du ministre Baird ont ajouté à l'escalade des mots à propos du programme de nucléaire enrichi de l'Iran, une escalade qui a marqué la fin de semaine.

Le chef adjoint des Gardiens de la révolution, Hossein Salami, avait prévenu en entrevue que tout État qui offre son territoire pour lancer une attaque aérienne contre l'Iran serait la cible de représailles.

Le ministre Baird a récemment effectué une visite officielle en Israël et s'apprête à se rendre en Chine, avec le premier ministre Stephen Harper. Il a affirmé que le Canada soutenait le président américain Barack Obama dans le dossier israélien et que toutes les options, notamment celle de l'action militaire, étaient envisagées.