NEWS
02/05/2012 01:42 EST | Updated 04/06/2012 05:12 EDT

Judo: des neuvièmes places pour le Canada au Grand chelem de Paris

PARIS - Les judokas Antoine Valois-Fortier (-81 kg), de Québec et Amy Cotton (-78 kg), de Montréal, ont vu leur parcours s’arrêter en huitième de finale au Grand Chelem de Paris, dimanche.

Meilleurs Canadiens de la journée, ils ont terminé neuvièmes de leurs catégories.

Au milieu de son deuxième combat, Valois-Fortier a bien cru qu’il battrait le Moldave Sergiu Toma, médaillé de bronze aux derniers Mondiaux, mais ce dernier a fini en force pour provoquer la tenue d’une prolongation.

«Après les trois minutes supplémentaires, le combat était toujours nul. J’ai finalement perdu 2-1 par décision partagée,» a dit le judoka, tout de même heureux de cet affrontement étant donné la qualité de son adversaire.

Ce classement procurera des points précieux à Valois-Fortier pour sa qualification olympique.

«Sans trop m’avancer, cela me placera en excellente position », a ajouté le Québécois.

Cotton a gagné en première ronde avant de s’incliner contre l'Américaine Kayla Harrison, quatrième au classement mondial et championne du monde en 2010.

Dans la même catégorie, Marylise Lévesque, de La Pocatière, a connu un parcours plus expéditif. Elle a perdu son premier combat contre Audrey Tcheumeo, qui se battait devant ses partisans.

Tout comme Lévesque, les deux autres Canadiens en action sur les tatamis parisiens n’ont pu obtenir de classement. Kelita Zupancic (-70 kg) et Kalem Kachur (-81 kg) ont également perdu leurs premières confrontations.

Les judokas canadiens prendront part à un camp d’entraînement cette semaine à Paris. Ensuite, l’Autriche attendra les hommes à Oberwart tandis que les femmes se dirigeront vers Budapest, en Hongrie, pour les prochaines Coupes du monde.