NEWS
02/05/2012 05:55 EST | Updated 04/06/2012 05:12 EDT

Niinistö favori du second tour de l'élection présidentielle en Finlande

HELSINKI - Les électeurs finlandais ont commencé dimanche à se rendre aux urnes pour le second tour de l'élection présidentielle. Celle-ci oppose le favori, le conservateur et ancien ministre des Finances Sauli Niinistö, 63 ans, à l'écologiste et ancien ministre de l'Environnement Pekka Haavisto, 53 ans, premier candidat ouvertement homosexuel à se présenter à la présidence.

Les bureaux de vote, qui ont ouvert à 9h (7h GMT), fermeront à 20h (18h GMT) et les premiers résultats sont attendus vers 20h GMT.

M. Niinistö a obtenu 37% des voix lors du premier tour le 22 janvier et garde un net avantage dans tous les sondages de l'entre-deux tours. M. Haavisto est loin derrière avec 19% des voix, ayant éliminé six autres candidats pour défier le vétéran Niinistö. S'il a bénéficié du soutien des électeurs jeunes et citadins, son orientation sexuelle -il vit en couple avec un immigré équatorien- et le fait qu'il soit écologiste apparaissent comme un handicap, même si son homosexualité n'a jamais été évoquée dans les débats.

Selon un sondage de l'institut Taloustutkimus diffusé jeudi par la chaîne publique YLE et réalisé du 25 janvier au 1er février auprès de 1.492 personnes, Sauli Niinistö l'emporterait avec 62% des voix contre 38% à son challenger.

Les rivaux sont tous deux fermement pro-européens et opposés au mouvement anti-immigration et anti-intégration qui avait permis la percée du parti populiste et eurosceptique des Vrais Finlandais lors des législatives de l'année dernière.

M. Niinistö était ministre des Finances quand Helsinki a adopté l'euro en 2002 et M. Haavisto a été le premier Vert européen à décrocher un portefeuille ministériel, en 1995.

Celui qui décrochera ce poste essentiellement honorifique succédera à la très populaire Tarja Halonen, qui avait été réélue pour un second mandat de six ans en 2006. AP

nc/v0/mw