NEWS
02/08/2012 10:15 EST | Updated 04/09/2012 05:12 EDT

Afghanistan: Kaboul affectée par une vague de froid

Les rigueurs de l'hiver ne s'abattent pas seulement sur l'Europe. La capitale de l'Afghanistan connaît actuellement sa pire vague de froid et ses plus fortes chutes de neige depuis au moins 15 ans, a rapporté mercredi le Centre météorologique national afghan.

Le froid, combiné à quelque 50 cm de neige, provoque des coupures de courant et des dépôts de glace sur les routes. Autre conséquence de la météo, la demande de bois, principal combustible utilisé pour le chauffage dans la capitale, est en forte hausse.

Ces derniers jours, la neige a provoqué la fermeture de l'aéroport de Kaboul ainsi que le col de Salang, un axe majeur des montagnes de l'Hindu Kush reliant Kaboul au nord du pays.

Les températures ont plongé jusqu'à -16 degrés Celsius à Kaboul, souligne Abdul Qadir Qadir, du Centre météorologique national. Le thermomètre était descendu encore plus bas (-17) il y a environ 15 ans, mais le record dans la capitale afghane restent les -26 relevés il y a 40 ans.

Située dans une vallée étroite à 1.800 mètres d'altitude, la ville a vu tomber peu de neige ces dernières années. L'Afghanistan souffre d'un manque de précipitations depuis plus de dix ans.

"La météo est si froide que cela rend la vie très difficile pour les gens", note M. Qadir. "Cet hiver n'était pas attendu, il est très froid."

Le froid a provoqué une hausse du prix du gaz et du bois, poussant les Kaboulis à recourir à des chauffages électriques, ce qui a contribué à surcharger le réseau électrique. Les chutes de neige ont également endommagé des lignes à haute tension desservant la capitale, causant des coupures de courant dans une partie de la ville, selon Mirwais Alemi, du service d'électricité de Kaboul, qui ajoute qu'environ 75% de la capitale est alimentée en électricité. AP

lma/v417