NEWS
02/08/2012 06:00 EST | Updated 04/09/2012 05:12 EDT

Le Britannique Carl Froch devient l'aspirant obligatoire à Lucian Bute

MONTRÉAL - La saga Lucian Bute-Carl Froch a connu un nouveau rebondissement mercredi.

Avec la publication de ses nouveaux classements, l'IBF a ni plus ni moins confirmé que le Britannique Carl Froch (28-2, 20 K.-O.) devenait l'aspirant obligatoire du Montréalais d'origine roumaine Lucian Bute (30-0, 24 K.-O.), champion des super moyens.

Selon ce qu'on peut lire sur le site de l'IBF, Bute devra livrer une défense obligatoire de sa ceinture le ou vers le 9 avril prochain. Il n'y a actuellement pas d'aspirant nos 1 et 2 selon ce classement (le Longueuillois Adonis Stevenson affrontera le 18 février prochain Jesus Gonzales pour le deuxième échelon de l'IBF) et les deux boxeurs suivants — Edwin Rodriguez et Arthur Abraham — ont déjà des engagements.

David Messier, directeur des relations publiques chez InterBox, a indiqué que le plan A de l'organisation a toujorus été de s'entendre avec Froch, puisque Andre Ward, champion de la WBA et vainqueur du tournoi Super Six, n'est pas disponible.

Cette nouvelle met donc fin à beaucoup de spéculations. Mercredi, Froch laissait entendre qu'il pourrait affronter Librado Andrade avant Bute. Le réseau américain Showtime, avec lequel Bute est sous contrat pour un autre combat, souhaitait avoir un autre adversaire pour Bute. Jean Bédard, le président d'InterBox, avait indiqué le mois dernier que le combat Bute-Froch aurait lieu «avec ou sans Showtime».

Les deux clans ont maintenant 60 jours pour s'entendre sur les modalités de cet affrontement. Messier n'était pas en mesure de préciser si ce combat aurait lieu à Montréal ou en Grande-Bretagne. Froch, qui est natif de Nottingham, a livré plusieurs combats dans cette ville anglaise ainsi qu'à Londres, la capitale, au cours de sa carrière.

Bute a livré son dernier combat le 5 novembre dernier, face à Glen Johnson, qu'il a battu par décision unanime. Il a livré sa dernière défense obligatoire le 9 juillet 2011, contre le Français Jean-Paul Mendy. Bute avait alors obtenu le K.-O. au quatrième de ce combat présenté à Bucarest, en Roumanie.

Les statuts de l'IBF stipulent qu'un champion doit livrer une défense obligatoire à chaque neuf mois, d'où la date du 9 avril dans le cas de Bute.