NEWS
02/08/2012 08:03 EST | Updated 04/09/2012 05:12 EDT

Peu de Canadiens sont en nomination pour les Grammy, présentés ce dimanche

TORONTO - De mémoire d'homme, la dernière année a été l'une des meilleures pour les artistes canadiens qui ont pris d'assaut les palmarès, mais ce n'est pas ce qu'on croirait à regarder les nominations aux prix Grammy, qui seront remis dimanche.

Mais il n'y a pas lieu d'accuser le patriotisme de nos voisins du sud. Même si, à un certain moment en décembre, quatre des cinq premières places du Billboard américain étaient occupées par des Canadiens, la plupart des artistes représentant l'unifolié ont tout simplement manqué le train. La période d'admissibilité en vue de la cérémonie de dimanche — qui sera retransmise à partir du Staples Center de Los Angeles, s'étendait du 1er septembre 2010 au 30 septembre 2011.

Par exemple, même s'il se retrouve en nomination trois fois pour des collaborations - avec Nicki Minaj, Rihanna et DJ Khaled -, le jeune rappeur Drake devra attendre à l'année prochaine pour espérer voir son album «Take Care», acclamé par la critique et le public, parmi les nommés. Même chose pour l'album de Noël du crooner Michael Bublé, qui a rempli les bas de Noël comme nul autre mais qui est sorti en octobre.

L'album des Fêtes du jeune favori des adolescentes, Justin Bieber, est apparu dans les bacs trop tard, tout comme le dernier opus des rockeurs de Nickelback et celui de la chanteuse Feist.

Comme Drake, le producteur Deadmau5 est cité à trois reprises tandis que la chanteuse torontoise Melanie Fiona se retrouve en nomination dans la catégorie meilleure performance vocale R&B par une artiste féminine.

Mais toutes ces absences ont un bon côté : les artistes canadiens n'auront donc pas à livrer bataille avec la chanteuse britannique Adele, la grande favorite de la soirée.

Les prévisions donnent Adele gagnante dans presque toutes les catégories où elle apparaît. Son album «21» a occupé la première place des palmarès tout au long de l'année et les décideurs des Grammy semblent avoir un faible pour la jeune chanteuse à saveur rétro, qui plaît autant aux jeunes qu'aux plus âgés.

Elle ne fait d'ailleurs pas face à une compétition particulièrement féroce dans les trois catégories principales - Album, enregistrement et chanson de l'année. Lady Gaga a fait l'histoire en inscrivant son nom dans la catégorie du meilleur album pour la troisième fois consécutive, mais «Born This Way» est de loin le moins achevé de ces ouvrages. L'Académie devrait réserver de plus petites récompenses à Bruno Mars et Rihanna, alors que Foo Fighters devrait plutôt l'emporter dans les catégories rock.

Rappelons, par ailleurs, que la Québécoise Caroline Robert a été nommée pour son travail sur la conception graphique de la réédition de l'album «The Suburbs» d'Arcade Fire.

Le groupe rock ontarien Sum 41 se retrouve dans la catégorie de la meilleure performance Hard Rock/Metal.