NEWS
02/08/2012 10:48 EST | Updated 04/09/2012 05:12 EDT

Un homme, reconnu coupable de deux meurtres, a été exécuté au Mississippi

PARCHMAN, États-Unis - Un homme a été exécuté mercredi soir au Mississippi, pour deux meurtres commis lors d'une série de vols en décembre 1995, après que la cour eut rejeté les arguments voulant que l'accusé souffrait de maladie mentale à cette époque.

Les autorités ont annoncé qu'Edwin Hart Turner, âgé de 38 ans, est mort à 19h21 heure locale après avoir reçu une injection létale au pénitencier d'État du Mississippi, à Parchman.

M. Turner a été condamné à la peine de mort pour les meurtres d'Eddie Brooks et Everett Curry. Tous deux ont été tués dans des stations-service visées par M. Turner et un complice lors d'une série de vols qui leur ont rapporté environ 400 $.

Lors de leur procès, le complice de M. Turner a témoigné contre lui et a été condamné à la prison à perpétuité.

M. Turner a répondu par la négative lorsqu'on lui a demandé s'il avait une dernière déclaration à faire. Il avait demandé à ce que sa famille ne soit pas présente. La soeur et le cousin d'Eddie Brooks étaient sur place, tout comme le frère et le fils d'Everett Curry.

Même si la culpabilité de M. Turner n'a pas fait de doute, ses avocats ont tout de même tenté de suspendre l'exécution, arguant que leur client souffrait de maladie mentale au moment des crimes.

Les avocats espéraient que la Cour suprême des États-Unis interdise l'exécution des détenus souffrant de maladie mentale, comme elle l'a fait avec les individus ayant une déficience intellectuelle.