NEWS
01/11/2017 17:56 EST | Updated 01/12/2018 00:12 EST

L'augmentation des fusillades liée à la hausse des crimes à Calgary

Les Kaminski a rappelé lors d’un point de presse mercredi que Calgary avait eu 10 fusillades, dont cinq mortelles en 2016. Il attribue cette hausse notamment à l'augmentation de vols de voiture et du commerce de la drogue.

Selon le nouveau président de l'organisme qui représente 2200 membres, la moitié des fusillades ont eu lieu alors que les suspects étaient à bord de véhicules volés.

« Nous répondons à plus de ces appels, où une décision de tirer doit être prise. Nous devons nous attaquer à la source du problème, à ces délinquants à répétition », a lancé Les Kaminski.

L’association voudrait voir plus de ressources redirigées à ce type de situation.

Au départ, Les Kaminski devait être entouré d'une centaine d'officiers durant sa conférence de presse pour « lancer un message fort et avoir un impact », mais il a plutôt choisi de revenir sur sa décision mardi, à la demande du commissaire de police Brian Thiessen.

« Je veux créer une bonne relation de travail avec M. Thiessen », a lancé Les Kaminski.

Les deux hommes se sont entendus mardi pour discuter des points de tension pour les policiers.

Un récent sondage publié en novembre indiquait une baisse du moral et une forte insatisfaction chez les policiers de Calgary. Quelque 47 % des employés se disaient insatisfaits de leur environnement de travail. Les raisons invoquées incluaient une mauvaise communication de l’équipe de direction, une charge de travail trop lourde, un manque de personnel et un manque de vision et des changements organisationnels. Des policières se plaignaient aussi de sexisme.