NEWS
01/11/2017 16:42 EST | Updated 01/12/2018 00:12 EST

Manchester City embourbé dans un dossier de dopage

Le club anglais de Manchester City est dans le collimateur de la Fédération anglaise de soccer (FA) pour avoir omis de donner des détails sur ses joueurs, afin qu'ils puissent subir des tests antidopage.

La FA croit que le club « n'a pas rempli ses obligations en matière de localisation de ses athlètes de manière correcte », et attend les conclusions de l'enquête qu'elle a diligentée.

C'est ce qu'a fait savoir la FA dans un communiqué, mercredi.

En clair, le club n'a pas fourni les renseignements permettant aux instances antidopage compétentes de pouvoir de procéder à des contrôles si elles le souhaitent, ne sachant pas où trouver les joueurs.

Manchester City a jusqu'au 19 janvier 2017 pour répondre aux accusations, a rappelé la Fédération anglaise.

Une autre équipe, Fleetwood Town (troisième division anglaise), est elle aussi épinglée par la fédération pour les mêmes raisons.

Cette procédure collective est rare au soccer, alors que la notion de défaut de localisation est extrêmement répandue dans les sports individuels.

Selon les règles de la FA, les équipes doivent être capables de fournir aux instances toutes les informations sur les « jours d'entraînement », « l'heure de début et de fin des entraînements » et « l'adresse où les entraînements auront lieu », ainsi que l'adresse du domicile du joueur ou toute autre adresse à laquelle il réside régulièrement, afin de pouvoir procéder à des contrôles.

Le quotidien The Guardian indique même que Manchester City aurait manqué trois fois à ses obligations, sans citer ses sources.

Toujours selon les règlements, l'équipe s'expose à une variété de sanctions si la faute est confirmée, allant d'une simple amende jusqu'à une exclusion du Championnat pour les cas les plus graves.

Cette nouvelle risque ainsi de fragiliser Manchester City avant la deuxième moitié de la saison qui reprend ce week-end. L'équipe est deuxième au classement, reléguée à sept points du meneur, Chelsea.