NEWS
03/27/2017 17:07 EDT | Updated 03/28/2018 01:12 EDT

Exploitation sexuelle : la comparution du père Omer Desjardins est repoussée

Un juge accorde à l'avocat d'un prêtre fransaskois accusé d'agression et d'exploitation sexuelle un délai d'un mois avant la comparution de son client au Palais de justice de Winnipeg.

L'accusé devra finalement se présenter en cour le 24 avril.

Le père Omer Desjardins fait face à quatre accusations pour des actes qui se seraient produits en 1988 et 1989 au centre d'hébergement « Credo Home » de Winnipeg.

Selon l’une des deux présumées victimes du père oblat, la police de Winnipeg enquête actuellement sur une troisième potentielle victime et de nouvelles accusations pourraient être portées contre l’ecclésiastique lors de sa prochaine comparution.

Aujourd'hui âgé de 85 ans, le père Desjardins a oeuvré dans de nombreuses communautés au Manitoba et en Saskatchewan.

Il a notamment enseigné au Collège Mathieu de 1960 à 1975 pour ensuite s'établir au Manitoba, où il a travaillé dans plusieurs collectivités francophones et occupé le poste d'aumônier à l'Hôpital Saint-Boniface.

Le prêtre a déjà été condamné à six mois de prison pour une agression sexuelle commise en 1978.